Articles de presse

Extrait de l'article de septembre 2010

publié dans le p'tit pyrénéen sur les pierres gravées

Article d'octobre 2010 publié par Philippe Champion dans le p'tit pyrénéen (journal local)

Une sortie adaptée aux élèves de CM2 et collégiens

Raymonde Cazaux, accompagnatrice en moyenne montagne, a monté un projet ayant comme objectif de sensibiliser le jeune public à son propre milieu naturel... Explications...

Quel est le but ?

«Je leur apprends à connaître et reconnaître des fleurs et plantes comestibles, qu’ils pourront regarder, sentir, dessiner, cueillir, préparer et déguster en réalisant un dessert. La cueillette se fait dans le respect de l’environnement afin de préserver la biodiversité du milieu».

Comment se déroule la journée ?

«Nous partons à pied, de l’école ou du collège, avec un extrait de carte IGN, pour chaque élève, afin qu’il puisse se situer. Les jeunes apprennent à se repérer avec les éléments que nous offre la nature et tracent leur parcours sur la carte. Je leur explique l’histoire de leurs vallées glaciaires, la différence de végétation selon l’endroit. Les élèves sont invités à « pencher » la tête et à observer les plantes, l’historique sur la cueillette à l’époque plus ancienne, l’importance des saisons».

Que découvrent les élèves ?

«Je les initie à l’éveil sensoriel, l’aspect visuel et tactile, l’odorat, le goût, tout en essayant de reconnaître certaines plantes basiques de nos estives et savoir les identifier en les classant (aquatiques, comestibles, odorantes, médicinales). Chaque élève cueillera une plante pour la dessiner et il pourra l’exploiter avec son professeur de SVT ou d’art plastique. Par des jeux ludiques, les jeunes vont assimiler les données abordées : reconnaître une plante avec son odorat les yeux bandés, classer la plante cueillie et finir le tracé sur carte, emprunté pendant la durée de la balade».

Jeu ludique. Reconnaître une plante comestible par l'odorat

Explication bucolique de la reproduction des végétaux

Et l’après-midi ?

«Après la pause pique-nique en montagne, je passe à la pratique de la cueillette avec les élèves. Lors d’un atelier, nous nous attaquons à la réalisation d’une recette utilisant une plante rencontrée dans notre environnement (cookies aux orties). Je leur explique comment bien ramasser une plante ou une fleur tout en respectant son milieu, réaliser une recette simple et gustative pour finir par la préparation d’un dessert. Sous cette approche vivante, il est souhaitable que les élèves s’interrogent sur le respect et la préservation de leur environnement».

La finalité de ce projet ?

«C’est de proposer une sortie de fin d’année scolaire en mai/juin ou une journée d’intégration en début de rentrée en septembre. La pratique de la cuisine simplifiée leur donne le goût d’apprendre à cuisiner. Après la cuisson du dessert, chaque élève repartira avec son gâteau afin de l’offrir aux parents le soir. Que cela suscite une conversation et un dialogue en famille…et une bonne dégustation !»

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player